Dossier : l'impression 3D expliquée

Publié par Pierre Dubarry, le

Prix des imprimantes 3D

Pour l'instant, il n'y a pas à proprement parler de vrai marché de l'impression 3D grand public, puisque la plupart des modèles restent encore inaccessibles ou inadaptés, et l'on ne compte aujourd'hui que très peu de distributeurs. En France par exemple, on ne répertorie qu'un seul distributeur pour l'instant : 3D Solution Systems.

 



Toutefois, de plus en plus de constructeurs et start-up commencent à proposer des modèles plus abordables à destination des foyers, et cela devrait continuer à s'amplifier au gré des mois (et années), mais pour l'heure elles demeurent encore peu nombreuses, en voici quelques-unes :

 

  • 3D Solution Systems The Cube (environ 1300 $)
  • 3DPirate The Buccaneer (environ 400 $)
  • Marketbot The Replicator 2 (environ 2000 $)
  • Up! Plus, Up! Plus 2, Up Mini (de 899 $ à 1649 $)
  • Solidoodle 2ème & 3ème génération ( de 499 $ à 799 $)

Pour se faire une idée, une professionnelle se monnaye en moyenne entre 15 000 et 50 000 euros, le but souhaité n'étant pas le même, les types de matériaux imprimés non plus. Reste que pour une utilisation personnelle, il faudra également prendre en compte le coût des matériaux sur lequel nous n'avons pas encore suffisamment de recul, mais dans le cas d'une bobine de plastique de qualité (ABS), il faudra compter environ 30-40 euros le kilo.

 

 



 

Certains projets alternatifs voient également le jour en parrallèle pour tenter de contourner la nécessité d'acheter des bobines, on citera parmi elles le Filabot de Tyler McNaney dont le principe est de pouvoir recycler des bouteilles en plastique, briques de laits, soda et autres déchets en bobines pour son imprimante. Le dispositif est ingénieux, son prix : 800 $. Nul doute que ce type de dispositif devrait rapidement se multiplier dans les années à venir.

 

 

 

Facebook Twitter