Google Android@Home : la domotique nouvelle génération

Les périphériques mobiles Android (smartphone, tablette tactile) peuvent déjà être considérés comme des moyens de contrôle au sein du réseau domestique. Intercommunicant avec les appareils connectés de la maison, leur portée s'arrêtait jusque-là aux appareils informatique ou électronique supportant le réseau (Ethernet, WiFi...) ou les réseaux sans fil de type Bluetooth, et dans une moindre mesure IR et RF.

Cette limitation est en passe de changer puisque Google va aller beaucoup plus loin avec Android@Home, un tout nouvel éco système permettant à Android de communiquer avec tous les autres appareils électriques de la maison, sans forcément qu'ils supportent le WiFi. Une petite révolution de la domotique en quelque sorte. Voyons cela de plus près...


Un certain nombre de standards était jusque-là utilisé en domotique (X10, Z-Wave, Zigbee pour citer les plus connus), il faudra très bientôt rajouter celui de Google. Le géant a effectivement développé un nouveau protocole sans fil, ouvert, fonctionnant sur la bande de fréquence des 900 MHz (comme le Z-Wave), et potentiellement capable d'interagir avec les appareils électriques. Google n'a évidemment pas oublié de préciser qu'à travers le framework Android@Home, les développeurs pourront laisser déborder leurs imaginations sur des applications domotique ou assimilées. Nous avons eu le droit au traditionnel exemple du réveil en musique qui allume lentement les lumières de la chambre, et dans un autre exemple, au jeu vidéo qui pouvait interagir avec les lumières de la maison pour devenir encore plus immersif...

Quoi qu'il en soit, il est évident qu'Android couplé aux périphériques tactiles est l'un des meilleurs systèmes pour démocratiser la domotique. Google pourrait ainsi réussir, là où les systèmes propriétaires et les applications domotiques sur PC Media Center ont échoué. Mais encore faut-il que Google arrive à s'appuyer sur des partenaires industriels de ce marché, proposant des appareils électriques compatibles avec la norme sans fil de Google. C'est déjà le cas de la société Lighting Science qui proposera avant la fin de l'année plusieurs produits, dont cette ampoule à LED.

Pour marquer encore un peu plus les esprits, Google à dévoiler le média hub Android@Home, un petit lecteur audio autonome tournant sous Android et implémentant le framework Android@Home. Connecté au service Google Music, ce projet connu sous le nom de code Tungsten peut diffuser le son sur des haut-parleurs ou un système audio. L'intérêt de Tungsten est de pouvoir proposer un système audio multiroom, si vous disposez de 2 médias hub, permettant de basculer le son d'un lecteur vers l'autre très simplement grâce à une application Android (sur tablette tactile, smartphone ou télécommande...). C'est en quelque sorte une alternative au système Sonos que nous avions déjà testé ici.



Une autre démonstration basée sur Tungsten, permet au lecteur audio d'échanger des données au simple contact d'éléments équipés de la technologie NFC (Near Field Communication). Il s'agit en l'occurrence de CD-Audio qui peuvent être ajoutés à la bibliothèque multimédia puis joués très facilement (il semblerait par contre que cette démo ne soit une démo conceptuelle, mais pas encore opérationnelle...).


Vous pouvez voir la démonstration complète de Android@Home dans la conférence I/O dans la vidéo ci-dessous à partir de la 43ème minute.

Steve Klein, le
Mots-clés : -
Facebook Twitter